Loi Pinel 2018 : Guide et info sur la défiscalisation

La loi Pinel se retrouve dans plupart des conversations des foyers en France. Mais, connaissez-vous réellement tous les avantages fiscaux dont elle vous permet de bénéficier ? Il est temps d’avoir toutes les bonnes informations sur ce dispositif de défiscalisation par l’immobilier car la date butoir est fixée au 31 décembre 2017.

Elle pourra bien substituer la loi Mézard dès 2018. Avec un objectif de réduire considérablement l’impôt jusqu’à 63 000 € sur 12 ans, voici comment réaliser votre investissement locatif en 5 points fondamentaux.

1. Quoi acheter ? Aperçus sur les biens immobiliers éligibles à la défiscalisation Pinel ?

Nombreuses sont les personnes qui vous l’ont conseillé et vous comprenez leur enthousiasme dès lors que vous êtes prêts à vous acquitter de vos impôts : investir en loi Pinel peut permettre de réaliser des économies intéressantes. Toutefois, il y a deux conditions à respecter pour bénéficier de la réduction d’impôt si vous investissez dans l’achat d’un appartement ou une maison :

1. L’état du bien immobilier :

Le logement doit être neuf : vous avez le choix entre l’achat d’un logement neuf ou l’achat sur plan – ou VEFA (vente en l’état futur d’achèvement). Le choix vous appartient également d’assurer vous-même la construction immobilière.
Le logement peut être ancien, à condition que vous preniez totalement en charge tous les travaux de rénovation.
Bon à savoir : est-ce que j’ai la possibilité de mener des investissements dans un local commercial en loi Pinel ? Oui, tous les locaux sont éligibles au dispositif, à condition que le bien soit à des fins d’habitation.

2. La localisation du logement :

Le bien doit se situer dans une commune des zones A, A bis ou B1, B2 et C avec un agrément spécifique.
A noter : seule une location définitive permet de bénéficier de l’avantage de la défiscalisation Pinel. Avant de se lancer dans l’achat immobilier, il est préférable de jeter un coup d’œil sur le classement 2017 des meilleures villes où investir. Bien évidemment la ville de Bordeaux est en tête de liste avec un indicateur précieux des différentes communes où trouver plus facilement un locataire…

3. A quand l’investissement ?

Bien vrai que la date d’échéance de la loi Pinel est prévue pour le 31 décembre 2017. Mais, la réduction d’impôt est applicable bien au-delà. En revanche, vous êtes obligés de conclure le contrat de vente de votre logement avec une signature à l’appui sur l’acte authentique avant cette date limite afin de prétendre au bénéfice de la défiscalisation.

A noter : entre les délais de préemption et le remplissage des conditions suspensives, le cas échéant, il est important d’attendre 3 mois entre la signature de la dite vente et sa réitération par acte authentique. Il est temps de profiter de profiter de cette défiscalisation rapidement.

Si la signature va au-delà du 31 décembre 2017, vous devez faire preuve du respect des délais suivants :
– Vous faites un achat sur plan ? L’achèvement du logement doit être effectif dans les 30 mois de votre acquisition.

– Vous optez pour une construction ? Les travaux se doivent d’être terminés dans les 30 mois à compter de l’obtention du permis de construire.

– Vous faites le choix d’une rénovation de logement ou un local ? Votre bien immobilier doit être terminé à compter du 31 décembre de la 2ème année via de votre acquisition.
Dans tous les cas, vous devez faire la location de votre bien dans un délai maximal de 1 an à compter de l’achat ou de l’achèvement du logement.

A qui louer ? Bien choisir votre locataire pour votre investissement Pinel

Afin de prétendre tiret profit de la loi Pinel, vous devez louer le logement à un locataire dont les revenus annuels n’excédent pas les plafonds légaux.

Bon à savoir : vous avez la possibilité de louer le logement aux membres de la famille (les enfants ou les parents). Bien évidemment, le dispositif Pinel autorise la location aux ascendants et aux descendants, à la seule condition qu’ils ne sont pas comptés parmi les membres de votre foyer fiscal.

4. Comment faire la déclaration? Aperçu sur votre déclaration de revenus en dispositif Pinel
Pour la première année de location, il faut remplir correctement tous les imprimés 2044-EB et 2042-C et les joindre à votre déclaration de revenus. Les années suivantes et pendant toute la durée de votre engagement, il vous suffit de joindre l’imprimé 2042-C – et de déclarer vos revenus de loyers au titre du foncier !

5. Quoi gagner ? Calculez le montant de votre réduction d’impôt loi Pinel
De manière annuelle et sur une période de 9 ans, votre réduction d’impôt Pinel s’élève à 2% du prix d’achat initial de votre investissement immobilier. Si vous envisager une prolongation de la location jusqu’à 12 ans, vous pourrez bénéficier d’une réduction de 1% par an pendant les 3 années restantes.

En lisant minutieusement ce dossier, vous aurez l’avantage de prétendre au bénéficie de la loi Pinel 2018 et ce, dans de bonne condition. Pour cela, il est très important de suivre toutes les conditions applicables à cette loi avant sa date butoir.