La loi Pinel 2018 : les modifications apportées à ce dispositif

loi pinel nouveauté

Le dispositif Pinel est une loi qui vous propose de réaliser un investissement locatif dans le but de défiscaliser, et donc de payer moins d’impôts. Celle-ci devait être effective jusqu’en 2017, mais elle reste en vigueur cette année. Voyons quelles sont les modifications qui ont été apportées à la loi Pinel, mais avant, revenons sur ses objectifs et ses avantages fiscaux.

Revenons sur la loi Pinel

loi pinel nouveauté

La loi Pinel a pour but de favoriser l’accès au logement pour les personnes à faibles revenus. Aussi, ce dispositif pousse les investisseurs à se lancer dans un achat, sous certaines conditions, grâce à une réduction fiscale intéressante.

Si vous louez pendant 6 ans minimum, vous pourrez profiter d’une réduction d’impôts de 12% du montant total du bien. 18% si vous louez pendant 9 ans, et 21% pour une durée de location de 12 ans maximum.

La loi Pinel est soumise à un zonage, c’est-à-dire que toutes les régions de France ne sont pas concernés. De plus, un plafond d’investissement et de loyer doit être respecté.

Les modifications apportées en 2018

Mais alors, depuis 2018, comment le dispositif Pinel a-t-il évolué ? Nous allons le voir.

  • Un dispositif étendu à 4 ans supplémentaires : au départ, la loi Pinel devait être effective jusqu’en 2017. Néanmoins, vous pourrez en profiter jusqu’au 31 décembre 2021. Voilà qui vous laisse encore le temps de préparer au mieux votre achat.
  • Les zones éligibles passent de 5 à 3 : nous vous parlions précédemment du zonage. En 2017, les zones A bis, A, B1, B2 et C étaient concernées. Ces deux dernières ont disparu cette année. Les zones éligibles en loi Pinel sont celles où la demande en immobilier est largement supérieure à l’offre.

Comment bien investir en loi Pinel ?

Vous souhaitez payer moins d’impôts, tout en vous créant un patrimoine ? Dans ce cas, la loi Pinel est certainement celle qui pourra vous offrir le maximum d’avantages. Voyons dès à présent comment faire, pour en profiter.

  • Quelques conditions à respecter : l’investissement en loi Pinel que vous allez réaliser ne doit pas dépasser 300 000 euros. Le loyer est également plafonné, selon un calcul qui prend en compte, entre autres, la superficie du logement. Vous l’aurez également compris, il est indispensable de choisir une zone éligible, et de vous engager à louer le bien pendant une durée, comprise entre 6 et 12 ans.
  • Choisir le bon type de bien : les biens les plus avantageux, avec le dispositif Pinel, sont les 2 pièces, d’environ 50 mètres carrés. Ces logements sont plus souvent occupés, puisqu’ils sont favorisés par les locataires.
  • Avoir le profil : on estime que l’investisseur en loi Pinel, pour réellement profiter de ce dispositif, paye entre 3 000 et 10 000 euros d’impôts par an.

Vous en savez un peu plus, concernant la loi Pinel en 2018. Afin de bien préparer votre achat, n’hésitez pas à vous tourner vers notre simulateur, qui vous permettra d’estimer au mieux l’avantage fiscal dont vous pourrez bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *